Un outil clé-en-main pour créer votre site gratuitement
Sans connaissance
technique
Et l’enrichir avec
des options à la carte

T.A.P.

La réponse à cet appel à projet ne se fait pas sans interrogation. En effet, même si nous soutenons la réforme mise en œuvre, nous avons rencontré des difficultés à créer un projet concerté. (Malgré une réunion avec le corps enseignant, le conseil d’école n’a pu être sollicité.) Aujourd’hui, nous sommes animés par une volonté de soutien à l’école et aux familles dans ce nécessaire bouleversement, et avons pour objectif d’être un acteur d’une coopération entre tous.Nous n’occultons pas non plus que ce bouleversement touche également à l’activité de notre association, notamment par la perte de l’accueil des enfants le mercredi matin. Ainsi, outre une volonté de participer à cette évolution, nous souhaitons également maintenir l’équilibre financier de notre association en remplaçant le mercredi par les temps du vendredi après-midi notamment.


Contexte du projet
Un partenariat ancien et riche entre le groupe scolaire et le centre social... Au fil des années, un comité s’est créé (hors de la commission inter partenariale) et permet des rencontres régulières. Outre une volonté de partager des constats, nous avons pu élaborer plusieurs projets et permis une réflexion autour de sujets récurrents (violence, parentalité, aide aux devoirs, accompagnement scolaire,…).Nous avons également mutualisé nos moyens (espaces pédagogiques, équipements,…) en favorisant l’investissement de plusieurs classes dans le jardin partagé de la Viste ou encore en accueillant des représentations au sein de notre salle de spectacle. D’autre part, le centre social utilise régulièrement les locaux scolaires dans le cadre de l’ACM (gymnase, bibliothèque, salles polyvalentes,…). Il est à noter que plusieurs groupes regroupant des instituteurs et des animateurs organisent également plusieurs manifestations festives par an.

… mais un partenariat école/parents parfois tendu.Nous ne pouvons occulter que le groupe scolaire de la Viste a rencontré ces dernières années des difficultés dans le dialogue avec les parents. Même si cela semble s’être estompé cette année, nous avons connu plusieurs périodes « houleuses » au cours desquelles la communication fut difficile. Cela témoigne certes parfois de difficultés parentales, mais cela traduit principalement une volonté de participation de la part des parents. Beaucoup de violence est constatée chez les enfants et une bonne partie des parents se situe davantage dans une volonté de protection de leur enfants… parfois de manière maladroite et violente.Ainsi, outre une interrogation de la part de notre équipe autour de cette nouvelle collaboration animateurs/parents, nous envisageons de construire une communication précise et rassurante dans laquelle les parents sauront comprendre les enjeux de ce bouleversement du rythme de leur enfant.

Un risque d’augmentation de l’errance des enfants.Etant donné l’aspect facultatif pour le vendredi après-midi, nous souhaitons mettre l’accent sur le fait qu’un bon nombre d’enfants se retrouvera en errance sur les quartiers. Cette inquiétude doit nous pousser à intégrer une démarche d’évaluation dès le démarrage de l’action. Outre une volonté de créer un observatoire à l’échelle du quartier (réseau local de la Viste par exemple), cela nous conduira vers un diagnostic partagé et ainsi le re-questionnement de notre fonctionnement et des activités supports.

Les objectifs
Mettre en place des activités qui permettent l’épanouissement de l’enfant et la reconnaissance de sa participation au sein des groupes et plus largement au sein des divers lieux de vie (école, quartier, centre social, …).
Développer le potentiel de l’enfant, en respect de son rythme (biologique, social,…) au travers d’activités éducatives et garantir à tous un accès égal.
Mener une réflexion partagée au sein des commissions existantes afin d’affiner nos constats et de suivre les effets de cette nouvelle organisation (à l’échelle du quartier et du groupe scolaire de la Viste). Créer une équipe d’animation et renforcer sa professionnalité autour d’un projet partagé. 

Modalités de mise en œuvre


Les activités proposées : 
L’objectif transversal de notre ACM sera de maintenir le plaisir des enfants comme constante durant l’accueil. Exploité à des fins éducatives, il est la condition pour que tout être humain s’épanouisse et se développe. L’enfant est donc respecté dans ses choix, notamment autour d’une activité principale. Cependant, en accord avec les parents, l’enfant s’engage également à découvrir d’autres champs d’activité tout au long de l’année. Ainsi, c’est sa capacité à découvrir qui est éprouvée. Un socle de quatre dominantes sera proposé : 

Art et Culture : Notre centre social a créé depuis plusieurs années un projet culturel. Outre une volonté de permettre la découverte artistique, nos activités visent à pousser  l’individu à éprouver sa capacité créatrice. Les activités pressenties sont : dessin, modelage, peinture, activité de découverte des cultures du monde. Un accent sera également mis autour de la découverte des quartiers de la Viste et de leur histoire.

Danse et sport : La danse fut l’activité créatrice de notre centre social. Nous envisageons de proposer cette activité de manière régulière. Quant à l’activité physique, nous utiliserons plusieurs sports collectifs (basket-ball, hand-ball, futsal, rugby,…). A cela, un partenariat dans le cadre de la commissions « Sport à la Viste » pourrait également permettre la mise en place d’activités physiques ponctuelles : c’est le cas du flag rugby, du hockey sur gazon,…Les activités physiques sont davantage utilisées de manière ludique, notre volonté étant davantage située autour de la découverte.

Environnement et jardin : Chaque groupe pourra disposer d’une parcelle d’une superficie de 30 m2. Cette activité fonctionne actuellement de manière positive et a vu la participation de plusieurs classes de CM2 durant la dernière année. Outre une volonté de permettre la découverte environnementale, cet espace sera également l’occasion d’une sensibilisation à l’écocitoyenneté.

Le jeu : Notre projet doit certes contribuer aux acquisitions de connaissances, à la conquête de l’autonomie et de la responsabilité,  mais il représente avant tout un lieu de détente où l’aspect ludique sera privilégié. Le jeu étant une activité primordiale pour l’enfant, notre accueil se définit donc aussi comme un espace ludique. Mais le jeu est abordé à l’image d’une méthode pédagogique, faisant appel à plusieurs concepts et outils éducatifs : respect de la règle, réalisation d’objectifs, plaisir, effort, motivation, conceptualisation, imagination… Le jeu est donc utilisé de manière généralisée autant sur les activités sportives, culturelles, artistiques que sur celles liées aux apprentissages.